Le dépistage

Les examens du côlon sont très importants: la détection des polypes doit être précoce afin de prévenir l’apparition d’un cancer. Un suivi régulier devrait commencer au début de l’adolescence car si la polypose est détectée de manière précoce, le traitement chirurgical sera presque toujours efficace. En plus, ces examens réguliers peuvent rassurer une personne chez qui aucun polype n'a été détecté. Les personnes à risque doivent, au début, avoir un examen annuel du côlon. Si l’examen est normal, il faut idéalement le refaire à intervalle régulier car les polypes peuvent apparaître à des âges très différents.

La rectosigmoïdoscopie souple est la première méthode utilisée pour examiner l’intérieur du rectum et du côlon sigmoïde. Un tube souple avec un système optique et un éclairage, que l’on appelle un sigmoïdoscope, est introduit par l’anus. Avec ce sigmoïdoscope, équipé d’une caméra, le médecin peut voir s’il y a des polypes ou un cancer. Si, pendant l’examen, le médecin constate la présence de polypes, un petit morceau (appelé “biopsie”) est prélevé. Ce prélèvement est indolore. Le fragment de polype ainsi prélevé est envoyé au laboratoire pour analyse. Si ce polype est un adénome, il est alors recommandé de faire un examen complet du côlon aussi appelé “coloscopie”.

coloscoop La coloscopie est un examen réalisé au moyen d’un tube souple plus long que le sigmoïdoscope. Il permet au médecin de voir l’entièreté du gros intestin. Pendant cet examen, un fragment de muqueuse ou de polype peut être prélevé pour un examen microscopique. La coloscopie peut être faite sous anesthésie, ou après administration d’un calmant pour que le patient puisse se détendre ou même dormir pendant l’examen.

La radiographie du côlon par lavement baryté est un examen radiologique qui nécessite l’administration d’un liquide blanchâtre de contraste, appelé baryte, injecté dans le côlon comme lors d'un lavement. Cet examen permet de visualiser le côlon en prenant des radiographies. Les polypes peuvent être mis en évidence au cours de cet examen radiologique, sauf s’ils sont de trop petite taille. Si des polypes sont détectés, le médecin vous recommandera de faire une coloscopie.

Tous les examens du côlon nécessitent une préparation. Cette préparation, à base de liquides et de laxatifs, vide le côlon de toutes les selles pour qu’il puisse être examiné complètement. Des instructions précises concernant cette préparation vous seront données par le médecin avant l’examen.

En résumé, voici les recommandations proposées pour les personnes à risques:

Age

de 11 - 44 ans sigmoïdoscopie souple ou coloscopie annuelle
de 45 - 64 ans sigmoïdoscopie souple ou coloscopie tous les 3 ans
après 65 ans sigmoïdoscopie souple ou coloscopie tous les 5 ans

Si un de ces examens met en évidence la présence de polypes, il est recommandé dans la plupart des cas de recourir à une intervention chirurgicale. Ces recommandations peuvent être modifiées en fonction de l’analyse génétique.

Index