Les risques de cancer

Les personnes ayant une prédisposition génétique pour le syndrome de Lynch présentent un risque majoré de développement de certaines formes de cancer. Ainsi le risque de développer, dans le courant de la vie, un cancer colorectal est de 80%, là où ce risque n’est que de 3 à 6% pour la population générale. Les femmes ont - en plus - un risque de 30 à 40 % de développer un cancer de l’endomètre et ont un risque accru de développer un cancer des ovaires (5-10%). Selon l’histoire familiale, le risque de développer d’autres cancers peut aussi être augmenté. Il s’agit entre autres du cancer de l’estomac, de l’intestin grêle, du pancréas et des voies urinaires.